Vous êtes ici :

A PROPOS


RECUEILLIR UNE MEMOIRE POUR CONSTRUIRE L'AVENIR !
En janvier 2015 la Métropole de Lyon est créée par fusion, sur le territoire de la communauté urbaine, des compétences du Conseil Général du Rhône et de la Communauté urbaine et ouvre ainsi un espace de réflexion et d’action immense pour les années à venir.
Dans l’objectif de mettre en récit les origines, les débuts et la vie de la Métropole de Lyon créée en janvier 2015, il est ainsi nécessaire d'évoquer l'évolution de la Communauté urbaine et du Département du Rhône. Le premier pan concernant la Communauté urbaine (1968-2014) est déjà réalisé, aussi l’enjeu est de poursuivre et de faire le récit du Département jusqu'en 2014.

Le récit se poursuit en prenant comme objets cette fois, le Département du Rhône (jusqu'en 2014) et la création de la Métropole de Lyon (2012-2015).

En cours de construction selon la même méthode utilisée pour la Communauté urbaine

 

MÉTHODE : un recueil de mémoire à travers de nombreux témoignages filmés

Entre 2008 et 2013, ce sont plus de 90 personnes qui ont apporté leur contribution au feuilleton de la Communauté urbaine de Lyon. 

Le récit est organisé autour de grands chapitres et de nombreuses chroniques* alimentées par de nombreux témoignages.

*chronique = récit dans lequel les faits sont enregistrés dans l'ordre chronologique (Le Larousse)

Poser des repères historiques, les mettre en récit constitue  un bien commun et tous, habitants, élus, techniciens, acteurs, en avons besoin pour alimenter en continu l’imagination du futur de l’agglomération.

Donner un éclairage vivant et sensible des temps forts, enjeux clés, visions politiques et stratégies d’action qui ont jalonné le développement de la métropole lyonnaise. Pour construire cette mémoire collective, le choix est fait de donner la parole à des femmes et des hommes qui œuvrent ou ont œuvré au sein ou en lien avec les institutions.

A ce titre, nous remercions l’ensemble des personnes ayant apporté leur témoignage de même que celles qui le feront à l’avenir. De nombreux élus, agents de collectivités et partenaires du Grand Lyon, responsables associatifs, experts et chercheurs sont sollicités et expriment leurs souvenirs, sentiments et convictions au cours d’interviews filmées de une à deux heures. De chacun de ces témoignages filmés, dont l’intégralité est versée aux archives du Grand Lyon, sont extraits plusieurs passages qui viennent alimenter le récit.

Chaque personne est présentée avec les fonctions qu'elle occupe au moment de l'interview et à l'époque de la publication de la chronique.

 

La mise en récit de la Communauté urbaine de Lyon (1968-2015)

Créé en 1969, sous l’impulsion de l’Etat, comme une communauté de moyens, la Communauté Urbaine de Lyon s’est constituée au fil du temps en communauté de projets autonome, reconnue pour son efficacité dans la gestion de son territoire, puis en une véritable communauté de destin, inscrite dans le grand bassin de vie de l’agglomération, à savoir le territoire qui, de Saint-Etienne à Ambérieu, de Vienne à Villefranche-sur-Saône, regroupe plus de 2 millions d’habitants.2 millions d’habitants rapprochés par les réalités de la vie quotidienne, mais aussi par la nécessité de former une masse critique pour faire exister la métropole lyonnaise sur la carte du 21ème siècle.

Une histoire racontée au travers de cinq grands chapitres

La conception de ce récit prend appui sur les multiples ressources (interviews écrites, rapports, notes de synthèse, débats…) produites par la Direction Prospective et du Dialogue Public à l’occasion des 40 ans du Grand Lyon. Ces ressources permettent de présenter une histoire communautaire au travers de 5 grands chapitres et de nombreuses chroniques :

  • La création de la Communauté urbaine de Lyon, nous replacent dans le contexte de l’agglomération lyonnaise des années 1960 et nous replongent dans les conditions de cette création au 1er janvier 1969
  • Les services urbaines et les cathédrales techniques, montrent que, dans un premier temps (années 1970 et 1980), la Communauté Urbaine s’est d’abord construite comme un syndicat de moyens techniques. On comprend ainsi que les services urbains et de leurs infrastructures techniques constituent le socle sur lequel va se construire la légitimité de l’institution communautaire.
  • L’affirmation du pouvoir d'agglomération à partir des années 1980, montre ainsi la montée en puissance du pouvoir politique de l'Institution. Alors que le concept de « développement local » prend son essor, l’institution communautaire est appelée à jouer un rôle accru dans le pilotage du développement de l’agglomération
  • L’élargissement et à l’évolution des grandes politiques d’agglomération des années 1980 à 2010 : développement social, habitat, déplacements, développement économique, etc.
  • Organisations et gouvernance apportent un éclairage plus transversal sur l’histoire de la Communauté Urbaine en évoquant les grandes évolutions de l’organisation communautaire, ainsi que le chantier de la gouvernance politique à l’échelle de la grande région lyonnaise.