Vous êtes ici :

2003, avec le lancement de la démarche « Grand Lyon, l’Esprit d’Entreprise », la Communauté Urbaine se pose en chef de file de la gouvernance économique de l’agglomération


Le Grand Lyon va reprendre à son compte l’animation du dispositif partenarial initié par la démarche SDE après le changement de mandature de 2001. Gérard Collomb, nouveau président de l’institution communautaire, va en effet affirmer sa volonté de maintenir l’ambition de ses prédécesseurs en matière de développement économique, de poursuivre les relations nouées avec les acteurs économiques à l’occasion de la démarche SDE et de s’appuyer sur les orientations stratégiques définies par cette dernière pour actualiser la politique économique communautaire.

Ce processus de réappropriation par le Grand Lyon des acquis de la démarche SDE va se traduire tout d’abord par le transfert du pilotage technique de la plateforme partenariale la Direction des Affaires Economiques et Internationales (DAEI), l’agence d’urbanisme conservant le volet veille économique à travers l’OPALE. Par ailleurs, le plan de mandat du nouvel exécutif communautaire intègre les grandes orientations résultant de la démarche SDE : « Lyon_Ville de l’entrepreneuriat », « rapprocher et innover », « renforcer les poles d’excellence », « promouvoir le territoire métropolitain », « aménagement et gérer le territoire » et « éco-développer ». Mais le principal temps fort de ce processus d’institutionnalisation de la gouvernance économique de l’agglomération lyonnaise sera l’organisation des premiers Etats Généraux de l’économie lyonnais en juin 2003, à l’occasion desquels la plateforme partenariale est rebaptisée « Grand Lyon, l’Esprit d’Entreprise » (GLEE). A cette occasion, les cinq institutions partenaires (Grand Lyon, CCIL, Chambre des métiers du Rhône, GIL-MEDEF, CGPME) vont affirmer leur volonté d’entrer dans une phase de mise en œuvre de l’ambition exprimée au travers du SDE. 17 actions-cadre sont finalement retenues, chaque partenaires prenant la responsabilité du pilotage de plusieurs d’entre elles.

La mise en œuvre de la nouvelle politique économique d’agglomération va entrainer un nouveau remaniement de la DAEI en 2002 avec la création de trois pôles thématiques. Le pôle « innovation » est chargé de l’approche par filières d’activités (bio-santé, numérique, mode-création), des relations internationales, des actions en faveur de la création d’entreprise et des dynamiques d’innovation à travers la réalisation de schémas thématiques de développement économique. Le pôle « développement local » s’occupe de l’animation territoriale économique et technopolitaine, de la requalification des zones industrielles, de la veille économique et des relations avec les plus grandes firmes de la métropole. Le pôle « Implantation » gère l’urbanisme commercial et les loisirs marchands, l’offre foncière et immobilière et les salons ou autre dispositifs de communication économique (évènements médiatiques, site internet, etc.).

Emmanuel CELLIER : Chargé d’études au sein de l’Observatoire de l’emploi de la Loire (ELO) jusqu’en 1995 – Chargé d’études « Déplacements » puis « Habitat » au sein de l’Agence d’Urbanisme de Lyon jusqu’en 1998 – Chargé d’études pour le diagnostic économique du Schéma de Développement Economique jusqu’en 2000 – Responsable de l’Observatoire Partenarial Lyonnais en Economie de 2000 à 2005 – Chargé de mission « Coopérations et évolutions métropolitaines » depuis 2005

Jean-Louis MEYNET : Délégué général au développement économique et international du Grand Lyon de 1998 à 2007

François PAYEBIEN : Chargé de mission Développement économique à la Direction Régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement Rhône Alpes (DRIRE) de 1987 à 1993 - Chargé de mission Aménagement du territoire au Conseil Régional Rhône Alpes jusqu’en 1998 - Responsable de l’innovation puis directeur du marketing et de la stratégie économique au sein de la Direction des Affaires Économiques et Internationales (DAEI) jusqu’en 2009 - Directeur général adjoint en charge du développement économique et territorial à la Communauté d’Agglomération des Portes de l’Isère (CAPI) jusqu’en 2010 - Directeur de cabinet du président de la CAPI

Jean-Marc ROUMILHAC : Chargé de mission à la direction du commerce de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lyon (CCIL) de 1973 à 1980 – Responsable de la prospection France au sein de l’Agence de développement de la région lyonnaise (ADERLY) jusqu’en 2001 – Directeur général du GIP Mission ingénierie et prospectives Rhône-Alpes (Mipra) Pierre-Yves TESSE : Chargé d’études à l’Organisations d’Etudes d’Aménagement de l’Aire Métropolitaine lyonnaise (OREAM) de 1966 à 1973 ; Chargé de mission à l’Agence de Développement Economique de la Région lyonnaise (ADERLY) de 1973 à 1990 ; Directeur de l’Animation Economique et de l’Aménagement à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lyon (CCI) de 1990 à 2006