Vous êtes ici :

Les années 1990 marquent la diffusion de l’informatique au sein des services communautaires


Le mandat de Michel Noir va également sonner l’accélération de l’informatisation des services du Grand Lyon. L’informatique apparaît en effet comme un ingrédient incontournable de la modernisation de l’organisation communautaire lancée au début des années 1990. L’équipement informatique connait ainsi un véritable bond en avant : le parc des terminaux informatiques double entre 1990 et 1991. Parallèlement à cet effort d’équipement matériel, le service informatique communautaire, ICARE, assure la formation des agents aux outils bureautique et informatique. La diffusion des nouvelles technologies numériques d’information et de communication va poursuivre tout au long des années 1990. La messagerie internet est expérimentée en 1997 avant d’être diffusée à tous les services en 1998. Le site « Millenaire3.com » de la mission prospective et le site économique sont les premiers sites internet communautaires. Suivra rapidement la mise en place du site du Grand Lyon et la naissance en 2001 de Globe, le portail intranet du Grand Lyon. L’informatique va transformer les manières de travailler et la circulation de l’information au sein de la maison communautaire.

Une nouvelle donne informatique au début des années 1990

Jean BARBOYON : Directeur des services techniques de la ville de Villeurbanne de 1959 à 1969 – Entre à la Communauté Urbaine en 1969 pour devenir Ingénieur en chef du service Architecture jusqu’en 1984 – Ingénieur en chef du centre de données urbaines du Département Développement jusqu’en 1990 - Responsable de la mission Conseil auprès de la direction générale jusqu’en 1993

Le tournant de la mise en réseau des ordinateurs

Valérie PHILIPPON-BERANGER : entre à la Communauté Urbaine en 1988 - Responsable de la coopération décentralisée jusqu’en 1990 – Responsable de la constitution d’une fonction de maitrise d’ouvrage en matière d’informatique – Responsable de la maitrise d’œuvre au sein de la SEM ICARE (informatique) pour le compte de la Communauté Urbaine jusqu’en 1999 – Directrice des systèmes d’information et des télécommunication jusqu’en 2006 – Directrice de la voirie jusqu’en 2013

Pierre PIJOURLET : entre à la Communauté Urbaine en 1970 - ingénieur au Service de l’aménagement urbaine jusqu’en 1974 – ingénieur au sein du Groupe Planification placé auprès de la Direction générale jusqu’en 1975 – responsable de la subdivision du plan de la ville Lyon jusqu’en 1981 – Ingénieur au sein de la Mission Gerland – participe à la création du Système Urbain de Référence et du centre de données urbaines – participe à la maitrise d’ouvrage de la Communauté Urbaine en matière d’informatique jusqu’en 1998 – Responsable de la mise en place du réseau mutualisé pour les télécommunications jusqu’en 2001 – Directeur adjoint des opérations à la direction de la voirie jusqu’en 2012

L’impact de l’arrivée des NTIC

Valérie PHILIPPON-BERANGER : entre à la Communauté Urbaine en 1988 - Responsable de la coopération décentralisée jusqu’en 1990 – Responsable de la constitution d’une fonction de maitrise d’ouvrage en matière d’informatique – Responsable de la maitrise d’œuvre au sein de la SEM ICARE (informatique) pour le compte de la Communauté Urbaine jusqu’en 1999 – Directrice des systèmes d’information et des télécommunication jusqu’en 2006 – Directrice de la voirie jusqu’en 2013

Pierre PIJOURLET : entre à la Communauté Urbaine en 1970 - ingénieur au Service de l’aménagement urbaine jusqu’en 1974 – ingénieur au sein du Groupe Planification placé auprès de la Direction générale jusqu’en 1975 – responsable de la subdivision du plan de la ville Lyon jusqu’en 1981 – Ingénieur au sein de la Mission Gerland – participe à la création du Système Urbain de Référence et du centre de données urbaines – participe à la maitrise d’ouvrage de la Communauté Urbaine en matière d’informatique jusqu’en 1998 – Responsable de la mise en place du réseau mutualisé pour les télécommunications jusqu’en 2001 – Directeur adjoint des opérations à la direction de la voirie jusqu’en 2012