Vous êtes ici :

Les grands chantiers techniques de demain


Déjà bien dotée, l’agglomération reste cependant un organisme vivant, en évolution permanente. Son fonctionnement appellera sans doute la construction de nouvelles infrastructures à l’avenir. Si le nombre de stations d’épuration et d’usines d’incinération devrait évoluer avec la population de l’agglomération, les réponses qui seront apportées à l’augmentation à venir des déplacements paraissent moins évidentes. Il faudra sans doute faire un choix plus net entre les investissements consacrés aux infrastructures routières et ceux destinés à l’extension et à l’amélioration du réseau de transports en commun.

 

Témoignage de Valérie PHILIPPON-BERANGER : “La volonté du président affichée pour ce mandat est de faire progresser de façon irréversible le dossier du Tronçon Ouest du Périphérique”

Loading the player...

Valérie PHILIPPON-BERANGER : entre à la Communauté Urbaine en 1988 - Responsable de la coopération décentralisée jusqu’en 1990 – Responsable de la constitution d’une fonction de maitrise d’ouvrage en matière d’informatique – Responsable de la maitrise d’œuvre au sein de la SEM ICARE (informatique) pour le compte de la Communauté Urbaine jusqu’en 1999 – Directrice des systèmes d’information et des télécommunication jusqu’en 2006 – Directrice de la voirie jusqu’en 2013

Témoignage de Claude MANSAT : “Les grands chantiers de demain concerneront sans doute les modes de transports alternatifs à la voiture”

Loading the player...

Claude MANSAT : entre à la Communauté Urbaine en 1970 - Ingénieur subdivisionnaire au service de la propreté jusqu’en 1978 – Responsable de l’usine d’incinération de Gerland jusqu’en 1985 – Responsable de la station d’épuration de Pierre-Bénite jusqu’en 1989 – Responsable de l’ensemble des stations d’épuration jusqu’en 1999 – Responsable du service circulation de la direction de la Voirie

Témoignage de René WALDMANN : “J’ai trois grands regrets par rapport au réseau actuel de métro”

Loading the player...

René WALDMANN : ingénieur d’arrondissement à la division des transports au service ordinaire des Ponts et Chaussées de Lyon de 1957 à 1967 - Directeur de la Société d’économie mixte du métropolitain de l’agglomération lyonnaise (SEMALY) de sa création en 1967 à 1990 – Inspecteur régional des transports sur Rhône-Alpes et Auvergne de 1990 à 1995