Vous êtes ici :

Une constante depuis les années 1980 : la continuité des projets au fil des mandats politiques Contenu


La construction du pouvoir d’agglomération doit également beaucoup à une qualité qui caractérise les élites politiques et techniques lyonnaises depuis les années 1980 : une capacité à saisir l’importance de l’échelon d’agglomération et la nécessité de consolider et d’enrichir les politiques mises en place à l’échelle de ce territoire.

Il en résulte une grande continuité dans les projets mis en œuvre depuis 30 ans, en matière d’urbanisme, de développement économique, social ou environnemental, chaque nouvel exécutif reprenant les chantiers de son prédécesseur et ajoutant sa marque, sa contribution à l’effort engagé. Ce refus du revirement brutal, du gaspillage, de l’éparpillement apparait bien comme une chance pour l’agglomération, permettant aux politiques communautaires de produire leur plein effet de transformation du territoire.

Témoignage de Jacques MOULINIER : “Je suis convaincu qu’il y a eu une grande continuité politique sur les grands projets”

Loading the player...

Jacques MOULINIER (1938-2010) : Fondateur et responsable de la revue « Lyon Forum » entre 1968 et 1978, qui traitait de la vie politique, culturelle et économique de Lyon ; Conseiller municipal de la ville de Lyon et Vice-président de la Communauté Urbaine de 1977 et 2001 (en charge successivement de l’urbanisme, des nouvelles technologies de communication, du développement économique et international, de la stratégie d’agglomération)

Témoignage de Gilles BUNA : “Les investisseurs, les aménageurs détestent l’incertitude, ils veulent de la continuité”

Loading the player...

Gilles BUNA : Conseiller municipal de la ville de Lyon de 1989 à 1995 – Maire du 1er arrondissement et Conseiller communautaire de 1995 à 2001 – Adjoint au Maire de Lyon en charge de l’Urbanisme et du Développement durable et Vice-président de la Communauté Urbaine en charge de l’Urbanisme et de à l’Aménagement de 2001 à 2008 – Adjoint au Maire de Lyon en charge de l’aménagement et de la qualité de vie et Vice-président chargé de l’Urbanisme appliqué et opérationnel, projets urbains et grands projets d’équipement depuis 2008 – Vice-président de l’agence d’urbanisme de Lyon de 1995 à 2004, puis Président depuis 2004

Témoignages de Bernard JOUVE

Bernard JOUVE (1965-2009) : Directeur du Laboratoire de Recherches Interdisciplinaires Ville, Espace, Société (R.I.V.E.S.) de l’Ecole Nationale des Travaux Publics de l’Etat (ENTPE) ; Coordonnateur de la Chaire UNESCO « Politiques urbaines et citoyenneté »Hommage de l’Association Française de Science Politique

Témoignage de Pierre PIJOURLET : “A Lyon, on a la particularité de faire des projets consensuels, que l’on mène jusqu’au bout”

Loading the player...

Pierre PIJOURLET : entre à la Communauté Urbaine en 1970 - ingénieur au Service de l’aménagement urbaine jusqu’en 1974 – ingénieur au sein du Groupe Planification placé auprès de la Direction générale jusqu’en 1975 – responsable de la subdivision du plan de la ville Lyon jusqu’en 1981 – Ingénieur au sein de la Mission Gerland – participe à la création du Système Urbain de Référence et du centre de données urbaines – participe à la maitrise d’ouvrage de la Communauté Urbaine en matière d’informatique jusqu’en 1998 – Responsable de la mise en place du réseau mutualisé pour les télécommunications jusqu’en 2001 – Directeur adjoint des opérations à la direction de la voirie jusqu’en 2012

Témoignages de Michel RIVOIRE : “Le développement de Lyon s’est toujours fait par cycles”

Loading the player...

Michel RIVOIRE : Ingénieur-Urbaniste de l’Etat de 1971 à 1981 (Centre d’Etudes Techniques de l’Etat de l’Isle d’Abeau, Service d’études et d’aménagement de la montagne à Chambéry, direction de l’équipement de l’Ain, Service de l’urbanisme à Paris) – Responsable des opérations d’urbanisme (régie directe et opérations conventionnées) à la Communauté Urbaine de Lyon de 1981 à 1984 – Directeur du Département Développement de 1984 à 1989 – crée et prend la direction de l’Agence régionale d’aménagement et de développement (TRACES) du Conseil Régional Rhône-Alpes de 1989 à 1994 – crée et prend la direction du GIP Transalpes chargé des premières études du TGV Lyon-Turin de 1994 à 2001 – Directeur du technopôle Savoie-Technolac de Chambéry de 2001 à 2002