Vous êtes ici :

1977, le nouvel exécutif entend construire une véritable politique d’urbanisme d’agglomération


Le nouvel exécutif communautaire mis en place à la suite des élections municipales de 1977 porte une ambition nouvelle pour l’agglomération lyonnaise. Celle-ci aurait vocation à (re)devenir une véritable métropole européenne. Aux yeux de ce nouveau groupe d’élus, Jean Rigaud et Jacques Moulinier en tête, la réalisation de cette ambition appelle un renforcement des politiques d’agglomération. Un domaine d’intervention va faire l’objet d’une attention prioritaire : l’urbanisme. Mais, dans ce domaine pourtant décisif, tout reste à construire pour la Communauté Urbaine.

En effet, en cette fin des années 1970, l’institution communautaire ne dispose pas encore de capacités techniques internes en matière d’urbanisme. Elle est dépendante d’organismes extérieurs, au premier rang desquels figurent la Société d’Equipement du Rhône et de Lyon (SERL) et l’Atelier d’Urbanisme de la Communauté Urbaine (ATURCO), pour élaborer et mettre en œuvre les projets d’urbanisme comme les documents de planification urbaine (POS, SDAU). Financés en partie par l’Etat et relais de l’expertise des Ponts et Chaussées, ces outils semblent constituer une entrave à la mise en place d’une véritable politique d’urbanisme d’agglomération.

En 1978, la commission Urbanisme de la Communauté Urbaine rend public un document « urbanisme communautaire » qui définit les orientations d’urbanisme, les moyens et les objectifs des opérations d’urbanisme. C’est l’impulsion fondatrice de la construction d’une véritable politique communautaire en matière d’urbanisme.

40 ans d’urbanisme à la Communauté Urbaine en vidéo

Jusque-là, l’intervention de la Communauté Urbaine en matière d’urbanisme était faible

Régis MAIRE : Entre à la Communauté Urbaine en 1972 - Ingénieur au sein du service aménagement urbain, responsable de la subdivision Sud-est jusqu’en 1985 – Responsable de la division Périphérie au sein du service urbanisme opérationnel jusqu’en 1990 – Chef du service urbanisme opérationnel jusqu’en 1992 – Conseiller technique auprès du Directeur de l’Organisation Territoriale jusqu’en 2007

Nicole SIBEUD : entre à la Communauté Urbaine en 1980 - Chargée de mission au sein de la Direction des Finances jusqu’en 1981 – Responsable du suivi des opérations concédées au sein de la Mission Gerland de 1981 à 1984 – Responsable du Service des Activités Economiques et Concessions au sein du Département Développement Urbain de 1984 à 1990 – Responsable de la Mission Développement Economique au sein du Département Développement Urbain de 1990 à 1998 – Responsable de la Mission Animation Territoriale au sein de la Direction des Affaires Economiques et Internationales de 1998 à 2000 – Directeur-adjoint de la Direction des Affaires Economiques et Internationales de 2000 à 2003 – Directrice du Foncier et de l’Immobilier au sein de la Délégation Générale au Développement Economique et Internationale depuis 2003

Jean-Pierre BUE : entre à la Communauté Urbaine en 1970 - Ingénieur subdivisionnaire au service de l’assainissement jusqu’en 1978 – Responsable de la subdivision électromécanique au sein du service de l’assainissement jusqu’en 1984 – Responsable du service assainissement jusqu’en 1990 – Directeur de l’eau (adduction et assainissement) jusqu’en 1997 – Directeur de la propreté jusqu’en 1999 – Responsable des grands projets d’aménagement jusqu’en 2005Gérard CAVIGLIA : entre à la Communauté Urbaine en 1969 - Ingénieur subdivisionnaire au service de l’assainissement jusqu’en 1978 – Responsable du bureau étude et exploitation au service de l’assainissement jusqu’en 1984 – Responsable du service opérations d’urbanisme au Département Développement Urbain jusqu’en 1991 – Directeur de la voirie jusqu’en 1997 – Directeur de l’eau jusqu’en 2005

Pierre PIJOURLET : entre à la Communauté Urbaine en 1970 - ingénieur au Service de l’aménagement urbaine jusqu’en 1974 – ingénieur au sein du Groupe Planification placé auprès de la Direction générale jusqu’en 1975 – responsable de la subdivision du plan de la ville Lyon jusqu’en 1981 – Ingénieur au sein de la Mission Gerland – participe à la création du Système Urbain de Référence et du centre de données urbaines – participe à la maitrise d’ouvrage de la Communauté Urbaine en matière d’informatique jusqu’en 1998 – Responsable de la mise en place du réseau mutualisé pour les télécommunications jusqu’en 2001 – Directeur adjoint des opérations à la direction de la voirie jusqu’en 2012

Une nouvelle génération d’élus voit dans l’urbanisme un levier d’action stratégique

Jacques MOULINIER (1938-2010) : Fondateur et responsable de la revue « Lyon Forum » entre 1968 et 1978, qui traitait de la vie politique, culturelle et économique de Lyon ; Conseiller municipal de la ville de Lyon et Vice-président de la Communauté Urbaine de 1977 et 2001 (en charge successivement de l’urbanisme, des nouvelles technologies de communication, du développement économique et international, de la stratégie d’agglomération)

Jean FREBAULT : Directeur de l’agence d’urbanisme de l’agglomération toulousaine de 1971 à 1978 – Directeur de l’Agence d’urbanisme de la communauté urbaine de Lyon de 1978 à 1988 –Directeur de l’Architecture et de l’Urbanisme au ministère de l’Équipement de 1989 à 1994 – Directeur de l’Etablissement public d’aménagement de la ville nouvelle de L’Isle-d’Abeau de 1994 à 1999 – Président de la 5ème section « Aménagement et environnement » au Conseil général des ponts et chaussées depuis 1999 – Président du Conseil de développement du Grand Lyon depuis 2006

Michel RIVOIRE : Ingénieur-Urbaniste de l’Etat de 1971 à 1981 (Centre d’Etudes Techniques de l’Etat de l’Isle d’Abeau, Service d’études et d’aménagement de la montagne à Chambéry, direction de l’équipement de l’Ain, Service de l’urbanisme à Paris) – Responsable des opérations d’urbanisme (régie directe et opérations conventionnées) à la Communauté Urbaine de Lyon de 1981 à 1984 – Directeur du Département Développement de 1984 à 1989 – crée et prend la direction de l’Agence régionale d’aménagement et de développement (TRACES) du Conseil Régional Rhône-Alpes de 1989 à 1994 – crée et prend la direction du GIP Transalpes chargé des premières études du TGV Lyon-Turin de 1994 à 2001 – Directeur du technopôle Savoie-Technolac de Chambéry de 2001 à 2002

Nicole SIBEUD : entre à la Communauté Urbaine en 1980 - Chargée de mission au sein de la Direction des Finances jusqu’en 1981 – Responsable du suivi des opérations concédées au sein de la Mission Gerland de 1981 à 1984 – Responsable du Service des Activités Economiques et Concessions au sein du Département Développement Urbain de 1984 à 1990 – Responsable de la Mission Développement Economique au sein du Département Développement Urbain de 1990 à 1998 – Responsable de la Mission Animation Territoriale au sein de la Direction des Affaires Economiques et Internationales de 1998 à 2000 – Directeur-adjoint de la Direction des Affaires Economiques et Internationales de 2000 à 2003 – Directrice du Foncier et de l’Immobilier au sein de la Délégation Générale au Développement Economique et Internationale depuis 2003

Pierre PIJOURLET : entre à la Communauté Urbaine en 1970 - ingénieur au Service de l’aménagement urbaine jusqu’en 1974 – ingénieur au sein du Groupe Planification placé auprès de la Direction générale jusqu’en 1975 – responsable de la subdivision du plan de la ville Lyon jusqu’en 1981 – Ingénieur au sein de la Mission Gerland – participe à la création du Système Urbain de Référence et du centre de données urbaines – participe à la maitrise d’ouvrage de la Communauté Urbaine en matière d’informatique jusqu’en 1998 – Responsable de la mise en place du réseau mutualisé pour les télécommunications jusqu’en 2001 – Directeur adjoint des opérations à la direction de la voirie jusqu’en 2012

Témoignage de Jean-Claude QUEVREUX : “Les élus ont bien compris que l’on entrait dans une phase où la ville doit se renouveler sur elle-même”

Jean-Claude QUEVREUX : entre à la Communauté Urbaine en 1978 – Responsable de la coordination des ZAC auprès de la Direction Générale des Services Techniques jusqu’en 1983 – Responsable du groupe opérationnel de Gerland jusqu’en 1990 – Urbaniste territorial en charge du secteur sud de l’agglomération jusqu’en 2009 – Responsable de la coordination du Pole Urbanisme Territorial