Vous êtes ici :

1978-1984, les carences du Schéma Directeur en vigueur et les nouveaux enjeux du développement local appellent l’élaboration d’un nouveau document de planification urbaine


A l’orée des années 1980, l’agglomération lyonnaise dispose déjà d’un document de planification urbaine d’ensemble, le Schéma Directeur d’Aménagement et d’Urbanisme (SDAU). Cependant, bien qu’approuvé récemment (en 1978), ce document apparait d’emblée inadapté et obsolète. Adopté au terme d’une longue et laborieuse étape de validation, ce schéma de planification est en réalité le fruit de travaux des services de l’Etat remontant à la fin des années 1960. C’est l’époque de « l’ardente obligation » du Plan, qui imprègne l’expertise urbaine : la question de l’avenir se résume alors à la capacité à canaliser et orienter la forte croissance économique et démographique que connait la France depuis l’après-guerre.

Opposables aux tiers, les principes d’aménagement défendus le SDAU vont se révéler être un frein à certaines opérations d’urbanisme lancées au début des années 1980. L’élaboration d’un nouveau Schéma Directeur répondant aux nouvelles problématiques de l’époque (ouverture européenne, chômage, concurrence territoriale, dégradation de l’environnement, etc.) apparaît bientôt comme une évidence aux décideurs techniques et politiques de l’agglomération.

Témoignages de Jean FREBAULT

Le besoin d’une nouvelle vision d’avenir

Reprendre la main sur la planification urbaine

Des élus porteurs

Jean FREBAULT : Directeur de l’agence d’urbanisme de l’agglomération toulousaine de 1971 à 1978 – Directeur de l’Agence d’urbanisme de la communauté urbaine de Lyon de 1978 à 1988 –Directeur de l’Architecture et de l’Urbanisme au ministère de l’Équipement de 1989 à 1994 – Directeur de l’Etablissement public d’aménagement de la ville nouvelle de L’Isle-d’Abeau de 1994 à 1999 – Président de la 5ème section « Aménagement et environnement » au Conseil général des ponts et chaussées depuis 1999 – Président du Conseil de développement du Grand Lyon depuis 2006

Témoignage de Bernard JOUVE: “Avec Lyon 2010, pour la première fois, l’agglomération envisage son avenir à l’échelle de l’Europe plutôt qu’en référence à Paris”

Bernard JOUVE (1965-2009) : Directeur du Laboratoire de Recherches Interdisciplinaires Ville, Espace, Société (R.I.V.E.S.) de l’Ecole Nationale des Travaux Publics de l’Etat (ENTPE) ; Coordonnateur de la Chaire UNESCO « Politiques urbaines et citoyenneté »

Hommage de l’Association Française de Science Politique